Bourgogne Attitude

Edition du 10/07/2018
 

Domaine Alain GEOFFROY

Famille

Domaine Alain GEOFFROY


Un domaine familial depuis 5 générations, de 50 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral. Il a su s’entourer d’une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial : son épouse, Cathy Geoffroy (Directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley.

   

Domaine Alain GEOFFROY

Nathalie Geoffroy - SARL Alain Geoffroy
4, rue de l'Equerre
89800 Beines
Téléphone : 03 86 42 43 76

Email : info@chablis-geoffroy.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Marie NAULIN


Une très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha.  Yvette Naulin nous confirme que 2017 a été une année fort difficile, le gel en Avril puis un orage de grêle ont largement endommagé les vignes, d'où petite récolte, mais les quelques parcelles restantes laissent prévoir un millésime fruité, plein d'arômes, un peu comme le 2016. Ses ventes en 2018 : Chablis 2016 et 2017, Petit Chablis 2016, Fourchaume 2016, en petite quantité. Jean-Marie et Yvette Naulin sont désormais secondés par leur fils Anthony, lequel envisage de passer certains vins en fûts de chêne. Voilà un remarquable Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, minéral, typé, au nez de fumé typique, très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche, est à apprécier sur une terrine d'araignée de mer au curry ou des quenelles de brochet. Le 2015 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, ample, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit. Le 2014, aux nuances de noisette grillée, de poire et d’amande fraîche, gras et sec à la fois, dense en bouche, avec des connotations de noix et d’abricot frais en finale. Le Chablis Premier Cru Cru Beauroy 2016 associe élégance et ampleur, finesse et densité, un vin aux connotations de fleurs, de pomme, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique. Le Chablis 2016, aux notes florales, est très séduisant, quand le Petit Chablis 2017, bien vif et frais, est parfait avec un tarama ou des tourteaux.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. Le millésime 2017 sera un très beau millésime au niveau de la qualité et la quantité sera au rendez-vous également, aussi bien en rouge qu’en blanc, nous précise-t-il. A noter que la Famille ne vend ses vins que lorsqu’ils sont prêts à boire. Actuellement, ils proposent les 2015. Leur Château de Chassagne-Montrachet rouge 2015 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), est un vin où toute la richesse du millésime se retrouve, coloré et très parfumé (cannelle et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois. Le 2014 est un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais, idéal, par exemple, avec un faux-filet en croûte aux girolles ou des paupiettes de veau à la bourguignonne. Vous allez également apprécier ce Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante, à prévoir sur des escalopes de veau à la crème ou une nage de poissons aux fèves fraîches. Beau Meursault les Clous 2015, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, charmeur au nez comme en bouche, d’une belle harmonie avec ces nuances de poire et de grillé en finale. 

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

AUVIGUE


Vignerons depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Le Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009. Voilà un très beau Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2016, avec des arômes bien présents de fruits frais et des notes de tilleul, est souple et bouqueté, bien typé comme il se doit. Le Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2016 est un vin d’une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche, aux senteurs discrètes de pomme et de fleurs fraîches.  Le Pouilly-Fuissé Hors Classe 2015, de robe dorée, allie finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande mûre, est parfait, sur un cabillaud sauce moutarde ou des calamars à l'encre. Goûtez le Saint-Véran Les Chênes 2016, issu du Chardonnay, élevage 5 mois en fûts, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, qui allie vivacité et rondeur.

Jean-Pierre et Michel Auvigue, et Sylvain Brenas Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial de 3.4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Cote de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants - Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières - Clos de la Roche, Grand Cru distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc DUFOULEUR. « J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur » Parole d’un grand ténor : M. Hubert de Montille. Pour Jean-Marc DUFOULEUR, tout est dit. Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe. Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, et si les deux prochaines décennies devaient être l’égal des deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire mais pas trop, puissant mais pas trop, fondu jamais assez. Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro. Et que dire des 2014 et 12, des 11 et 9… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance. Pourquoi pas : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur Bar grillé - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre Coq au vin - Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une Ronde des Fromages Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d?herbicides, d?engrais autres que des amendements issus de l?Agriculture Biologique, d?insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l?état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise.
?En 2013, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, j?ai changé tout mon matériel de réception, j?utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L?éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l?intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité. J?ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j?applique aussi quelques principes de biodynamie. C?est assez contraignant, j?ai commencé pour les Vins et maintenant je vais appliquer cette année, certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d?interventions sur les Vins.
Je suis très content de mes 2013, c?est l?un de mes millésimes préférés. Beaucoup de charme, des Vins très gourmands, très plaisants, au style classique, bien typé Bourgogne, avec une belle transparence, très beau nez frais avec des arômes de baies rouges et noires, des Vins bien équilibrés avec une certaine vigueur et de la minéralité, belle structure en finale, notes discrètes de boisé, des Vins très élégants et délicats. Le 2013 est un millésime assez solaire.?
Formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2014, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un grand vin authentique et racé. Le 2013, au bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges très mûrs, de cuir, d?humus et de réglisse, est de belle garde. Le 2012 est de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. Remarquable 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), alliant gras et intensité, de belle garde. Le 2009 est dense, mêlant structure et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution, à prévoir sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un pigeon aux légumes. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez vraiment très typé, dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, parfait aujourd?hui sur un civet de canard en velours ou des perdrix.
Exceptionnel Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2014, de robe pourpre, associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l?humus et la cannelle, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2014, de robe pourpre, puissant au nez comme en bouche, d?une structure et d?une charpente tannique importantes, est de bouche dense, où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges cuits et de réglisse, de garde. Le 2012 déploie des connotations subtiles d?humus, de mûre et d?épices, tout en arômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d?excellente garde, très typé. Le 2011, aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d?épices, avec des tanins bien enrobés, est un grand vin riche et généreux, d?une belle finale aromatique, à déboucher sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis.
Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2014, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d?épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure. Le 2012 mêle charpente et finesse, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse mais aux tanins présents, de garde. Le 2011 a beaucoup de structure, un nez de cerise et d?humus, une charpente très élégante mais puissante. ?Le Clos de Meixvelle issu d?un terroir assez fin, donne un vin avec des tanins plus fondus que sur le terroir de Fixin, où nous avons une texture d?argile beaucoup plus dense, qui donne des Vins plus rustiques; le terroir de Gevrey présente des argiles assez fines avec des petits cailloux de surface calcaire, ce qui donne des Vins assez élégants.?
On poursuit avec son Gevrey-Chambertin Clos Prieur Premier Cru 2014, aux senteurs de sous-bois et de griotte, un vin de caractère, qui possède une solide structure, associant concentration et finesse. 
Le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2014, remarquable, a des connotations subtiles de cerise, d?humus, un vin charnu, aux tanins bien présents et savoureux à la fois. Le Fixin 2014 sent les fruits rouges bien mûrs, de jolie bouche.
Le Fixin La Cocarde 2014, de robe pourpre intense, au nez envoûtant de truffe et de violette, épicé, avec cette pointe d?épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est corsé comme il se doit, quand ce Bourgogne Chardonnay le Dessus des Prielles 201, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, développe des arômes de fougère et de fruits frais, un vin délicat et typé en finale. 

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 24
Email : info@domaine-pierregelin.fr
www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
www.domaine-pierregelin.fr


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En voilà des vignerons avec lesquels on a plaisir à ?boire un canon?, comme on dit en Bourgogne, tant ils associent le meilleur du vin: la convivialité, l?humilité et le respect des terroirs.
Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2015, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, séducteur. Beau 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. ?Rouge 2014 est un millésime à la fois aromatique avec beaucoup de fruité et de fraîcheur mais avec également une très grande complexité, c?est ce qui fait la qualité de ce millésime, nous dit Philippe Chezeaux. C?est un vin qui a plus de caractère que le 2013. Ce 2014 est rond, aromatique, avec des arômes de fruits bien mûrs, notamment de fruits noirs comme le cassis. C?est un vin d?une intensité colorante prononcée, une entrée de bouche sur le fruit, milieu de bouche assez pleine, prédominance très nette des arômes de fruits qui remplit la bouche, tanins présents mais bien fondus sans agressivité, de la puissance, de la matière avec une belle rondeur. On est sur un millésime très complexe, ce n?est pas un vin dur, c?est un vin de caractère.?
Le 2013 est d?une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d?humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l?élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte.
Formidable 2011, très caractéristique de ce beau millésime où l'élégance prédomine, un vin qui allie fermeté et distinction, au nez où dominent la prune et les épices, puis, en bouche, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense au palais. Très beau 2010, où le velouté s'allie à la structure, la complexité d'arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d'une matière pleine, de garde.
À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2015, tout en distinction, savoureux, de robe grenat, intense au nez comme aux papilles, distingué, au bouquet présent avec des notes de réglisse et de groseille, d?excellente évolution. Le 2014 a des tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf aux pruneaux farcis. 
Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu?il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. 
Le Nuits-Saint-Georges Les Saint Julien 2015, aux senteurs de cerise et de sous-bois, d?une grande finesse aromatique, dégage en bouche des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe, typé comme cet autre. Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots 2015, de robe pourpre, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices, tout en bouche, charnu.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 61 23 95
Fax : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux


GLANTENET Père & Fils


Goûtez le Hautes-Côtes-de-Beaune rouge 2015, épicé, corsé, de robe grenat, de couleur soutenue, un vin bien charpenté, au nez concentré de griotte. Le Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2015, élevé en fûts de chêne, dégage des notes de pruneau confit, de robe brillante, très équilibré, souple et très corsé à la fois, un vin typé, d?excellente évolution.
Le Pernand-Vergelesses rouge 2015 est savoureux, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d?humus, un vin souple, au nez complexe où l?on retrouve les fruits macérés. Le Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2015, de jolie robe brillante, riche et parfumé, dévoile des notes fruitées et florales intenses et complexes. Le Bourgogne Aligoté 2015 est idéal sur un jambon persillé ou des ravioles au fromage.

Jean-François Glantenet
16, rue de l'Aye
21700 Magny-les-Villers
Tél. : 03 80 62 91 61
Fax : 03 80 62 74 79
Email : glantenet@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine.glantenet
www.glantenet.com



> Les précédentes éditions

Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016

 



Domaine JOMAIN


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Pierre GELIN


Domaine Jacques CARILLON


BADER MIMEUR


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine François BERTHEAU


Frédéric ESMONIN


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Philippe LECLERC


Domaine de PISSE-LOUP


Domaine du CHARDONNAY


Robert AMPEAU et Fils


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Jean CHARTRON


Clos des LAMBRAYS


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine DENIS Père et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine de la MONETTE


Jean-Pierre DICONNE


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Clos BELLEFOND


Domaine DENUZILLER


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Albert JOLY


Domaine de la POULETTE


Domaine BERTHAUT-GERBET


Gérard DOREAU


Domaine Alain GEOFFROY


AUVIGUE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Guy ROBIN



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU LA GALIANE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU LAROQUE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCEA CHATEAU CAILLIVET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales