Bourgogne Attitude

Edition du 19/12/2017
 

Domaine des Monts Luisants

Sommet

Domaine des MONTS LUISANTS

Au sommet. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,4 ha.


Je suis en “vendanges entières ”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !” Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2013, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, alliant charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. Le 2012 est de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle.  Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, vraiment savoureux.

   

Domaine des Monts Luisants

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96
Télécopie : 03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
HEIMBOURGER
PISSE-LOUP
CHARDONNAY
DAMPT
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
Pascal HENRY
VENTOURA
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LUQUET (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
SANGOUARD-GUYOT
AUVIGUE
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
BERSAN
HESTRANGE
MONETTE
NORMAND
FEUILLARDE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GENDRAUD-PATRICE*
(MEULIERE*)
POITOUT
CAMU
MARRONNIERS*
ELLEVIN
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
Vincent BACHELET (ChM)$
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
MEIX (SA)
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POLETTE
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)
CHALET POUILLY*
LAVERNETTE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Marie NAULIN


Une très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 12 ha.  “Malgré les intempéries, nous dit Jean-Marie Naulin, le 2016 est un bon millésime, plus minéral et plus sec que le 2014, mais petite quantité en Chablis, Petit Chablis, Fourchaume (pas plus de 30 hl/ha). Ventes en 2017 : Chablis 2015, Premiers Crus 2015, Petit Chablis 2015, Fourchaume 2015, puis 2016.” Voilà bien un remarquable Chablis Premier Cru Fourchaume 2015, qui développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, ample, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit, à prévoir avec, notamment, des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une terrine aux champignons des bois. Le 2014, aux nuances de noisette grillée, de poire et d’amande fraîche, gras et sec à la fois, dense en bouche, avec des connotations de noix et d’abricot frais en finale. 


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Télécopie :03 86 42 12 74
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d’altitude). “Aussi loin que je me souvienne, précise Jean- Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des ven- danges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.” Fidèle à lui-même, un remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2015, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de bouche racée, à prévoir avec des papillottes de truite aux champignons des bois ou une terrine de volaille en gelée. Le 2014, aux senteurs de fruits mûrs, de robe jaune pâle aux reflets d’or, d’une finale très séduisante. Le 2013 dégage une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin savoureux, qui allie vivacité et rondeur. Le 2012 dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, bien persistant et typé. Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus Vers Cras 2014 est excellent, de robe dorée, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux notes d’amande fraîche et de pêche blanche. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2014, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, a des notes de rose et d’aubépine, un vin de bouche délicate, comme le Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2014, de jolie robe dorée, est très bien élevé, riche et fin à la fois, marqué par des senteurs de fruits frais. Joli Mâcon-Chaintré́ Domaine Château de Chaintre 2014, de bouche subtile et puissante, le Pouilly-Vinzelles 2014, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, franc, floral, très abordable, et le Saint-Véran 2014 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), toujours frais et suave à la fois, très plaisant sur une salade de cèpe ou des salsifis persillés.


Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 27 01 06
Télécopie :03 85 27 01 07
Email : domainespaquet@gmail.com
Site personnel : www.fussiacus.com

Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Cinquième génération de vignerons. Domaine de 9 ha. Vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes 15 à 20 jours, maîtrise des températures par thermorégulation, élevage en fûts de chêne 18 mois environ, pas de collage ni de filtration. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2012, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, qui dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2011, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), riche, est très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Exceptionnel Charmes-Chambertin Grand Cru 2012, racé, aux senteurs de cerise noire surmûrie et de poivre, chaleureux comme il se doit, d’une longue finale, un grand vin qui mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus au palais. Le Clos Saint-Denis Grand Cru 2011, dans la lignée, est un vin dense, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois caractéristiques), typé, puissant et complexe. Beau Clos Vougeot Grand Cru 2012, généreux et souple, aux notes typiques de griotte en finale, de belle structure. L’Échezeaux Grand Cru 2012, superbe, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, est très marqué par son terroir, mêlant puissance et distinction, aux nuances de griotte confite et d’humus, de très belle évolution. Le Gevrey-Chambertin 2012 a des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (griotte, mûre) et cette pointe de musc en finale, typé, de bouche savoureuse.

Claire Fleurot
5, rue Haute
21640 Flagey-Échezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : Domaine.CLF@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/coquardloisonfleurot

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine GROS Frère et Soeur


Au sommet. Le Domaine est né du partage de la succession de Louis Gros en 1963. A l’origine, le Domaine a réuni, dans la maison familiale, l’héritage de deux de ses quatre enfants, Colette et Gustave. A la mort de Gustave en 1984, Bernard Gros, leur neveu, prend la relève aux côtés de Colette. Bernard replante successivement toutes les parcelles. Il augmente de 12 ha le domaine en créant sur le hameau de Concoeur et Corboin (sis au-dessus de Vosne- Romanée), une parcelle en appellation Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits en vigne haute (9 ha en Pinot Noir, 3 ha en Chardonnay). Depuis 2012, Vincent a rejoint la famille sur l'exploitation.
On a ici pour vocation d’élaborer des vins en respect du terroir tout en conciliant le meilleur de la modernité. La propriété compte aujourd’hui 20 ha de vignes répartis en 8 appellations.
Splendide Grand-Échezeaux Grand Cru 2011, charnu, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, un grand vin, de très belle évolution. Le Clos Vougeot Musigni Grand Cru 2012 est complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Succulent 2011, aux arômes de fruits noirs surmûris, avec des connotations persistantes d’épices, de poivre et d’humus, dense, de couleur soutenue, riche au nez, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu, de garde.
Superbe Richebourg Grand Cru 2012, un vin volumineux et persistant en bouche, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. Le 2010 est très exceptionnel, de grande race, avec des arômes de fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en bouche, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Le Grand-Échezeaux Grand Cru 2010 n’a rien à lui envier, charnu et très parfumé, de robe pourpre sombre, aux senteurs de fruits noirs avec des notes de grillé, de garde. L’Échezeaux 2012 est très typé, un vin avec beaucoup de matière, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le Vosne-Romanée 2012, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus, de très bonne évolution. Excellent Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2012, de belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche. Goûtez le Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits blanc, finement bouqueté, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.

6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Tél. : 03 80 61 12 43
Fax : 03 80 61 34 05
www.g-f-s.fr


Domaine des MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La constitution du domaine (3,4 ha) est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent.
“J’aime les Vins plus dans la longueur que sur la largeur, raconte Jean-Marc Dufouleur. Je laisse son libre-arbitre au client qui achète la bouteille et qui la consomme, chacun a son goût et je ne suis pas là pour le formater. J’affirme mon style, je valide mes arbitrages, je garde la main “douce” pour les tanins et qui m’aime me suive! Je m’adresse à un public en marge, averti. Le vin est un produit essentiellement culturel, mon vin concerne ceux qui ont envie de faire travailler leurs neurones. J’ai une vinothèque avec des millésimes plus anciens à vendre, à partir de 2000, qui a été mon premier millésime à vendanger, car autant il y a des amateurs de Vins jeunes, croquants, autant il y en a d’autres qui préfèrent les Vins d’évolution, aux arômes tertiaires que l’on retrouve uniquement dans les Vins plus vieux.
Je suis en “vendanges entières”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente.
La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands Vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !
Nos vignes ont été touchées par le gel et la grêle, environ 20%, nous raconte Jean-Marc Dufouleur. Nous avons été toutefois assez chanceux par rapport à certains… J’ai observé que dans les épisodes de gel, les jeunes plants ont mieux résisté que les vieux ceps.
Le 2016 est un très beau millésime, les raisins récoltés étaient superbes, c’est pourquoi j’ai pu vinifier en “vendanges entières”. Quand les grappes sont bien mûres, je trouve que cela apporte beaucoup au vin. À la dégustation, les Vins sont sur le fruit, bien soutenus par une bonne acidité, c’est ce qui le différencie du 2015. Je compare le 2016 au 2010, un vin un peu solaire.
Le 2015 est un millésime formidable qui a tout pour lui, un grand vin vraiment très soyeux, et le 2016 est de qualité assez similaire. Heureusement nous avons à vendre deux millésimes de très grande qualité dans un contexte économique national et international un peu délicat.”
Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2015, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. 
Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement actuellement.
On poursuit avec 2006, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, associe ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, formidable avec un filet de bœuf en croûte ou un rôti de veau farci aux truffes.
Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, de très belle intensité, avec, en finale, des nuances de kirsch et d’humus.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Tél. : 03 80 24 00 96
Fax : 03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants


Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d’engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l’environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut).
“Ce millésime 2015 est une très belle année mais petite quantité en Gevrey-Chambertin et Fixin, nous raconte Amélie Berthaut, ce qui n'est pas le cas pour les Vosne-Romanée, qui, eux, sont plus présents en quantité, mais en bref, que dire, sinon que les 2015 sont exceptionnels !”
On le voit, en effet, en débouchant ce grand Gevrey-Chambertin Clos des Chezeaux 2015, élevé 15 mois en fûts, issu d'un petit Clos situé juste en dessous des Premiers Crus, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche, charnu, de garde comme le prouve ce 2012, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux.
Le Vosne Romanée 2015, élevé 13 mois en fûts, est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre blanc, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intenses. Le 2014, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, est riche et chaleureux. 
Le Fixin Premier Cru Les Arvelets 2014, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, est complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche, typé comme le Fixin Les Crais 2015, élevé 15 mois en fûts, aux notes de cerise confite et d’humus, bouche chaleureuse et puissante où dominent la mûre et la groseille.

Amélie Berthaut
9, rue Noisot
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 48
Email : contact@domaine-berthaut.com
www.berthaut-gerbet.wine



> Les précédentes éditions

Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016

 



Domaine Guy ROBIN


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Antonin GUYON


Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Clos BELLEFOND


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Pierre GELIN


Jean-Pierre DICONNE


Gérard DOREAU


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine du CHARDONNAY


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine Albert JOLY


Domaine de la POULETTE


Frédéric ESMONIN


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine BERTHAUT-GERBET


Jean-Marie NAULIN


Clos des LAMBRAYS


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine JOMAIN


BADER MIMEUR


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Robert AMPEAU et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Sylvain MOSNIER


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Guy BOCARD


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine DENUZILLER



DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE GOURON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE PICHARD


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales