Bourgogne Attitude

Edition du 23/04/2019
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2016 : robe jaune avec des reflets verts. Boisé de prime abord mais la densité du vin le permet. Notes de thé noir, de zeste d’oranges confites, sous-bois, varech, iode. Tout y est. A la fois, solaire et frais. La bouche est dynamique avec un zeste citronnée. Finale sur le raisin confit. Grande bouteille qui se rapproche du style de certains Chassagne. Demande évidemment quelques mois pour être au top. Vaudésir 2016 : robe dorée prononcée. Abord mûr et riche sur des notes chaudes de noix de coco et de confiture de rhubarbe. Le boisé est bien intégré. Bouche souple mais fraîche dans la continuité du nez. Finale grillé et rhubarbe. Un bloc. Blanchot 2016 : robe dorée avec de profonds reflets verts. Tout de suite grand. Plus sur la fraîcheur que le Vaudésir. Très épicé. Le boisé est encore assez présent mais non dominateur. La bouche est à la fois crémeuse et tendue sur un fond anisé. Impression de sucer un caillou. Ne s’exprime pas encore dans toutes ses qualités mais il laisse deviner sa grandeur. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2016 : robe dorée vert. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vignes compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Très original dans son style. Bombe de fruit. Montmains 2016 : robe cristalline avec des reflets verts marqués. Le premier nez est sur des notes épicées, poivrées et boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées. Frais, l’impression générale est maritime. Bouche ample avec une attaque très fraîche. Finale anisée. Montée de Tonnerre 2016 : robe dorée verte. Le boisé n’est pas encore tout à fait bien marié mais l’ensemble est très riche. Dominante épicée poivre blanc, chocolat blanc. Une petite touche mentholée apporte de la fraîcheur. La bouche est très crémeuse et charnue. La finale ressort sur des notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées rappelant le genévrier. Vin riche et capiteux qui demande à se lier et reprendre de la tension. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2016 : robe dorée cristalline avec des reflets verts marqués. Le nez est dominé par des notes épicées, fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées de gingembre frais avec une empreinte terroir maritime très iodée. La bouche est crayeuse. De beaux amers en fin de bouche avec des notes d’orange. Boisé bien intégré. Chablis 2016 : robe or pâle avec des reflets verts. Nez expressif à la fois floral et fruité sur des notes mêlées de sureau, aubépine, fleur d’oranger, noisette. La bouche salivante est dans la continuité du nez. Belle amertume. Petit Chablis 2016 : robe or pâle. Nez intense fleuri et fruité à la fois sur des notes de bergamote et d’aubépine. Sensation de maturité et de fraîcheur. La bouche est dans la continuité, tout en gourmandise avec une fraîcheur très zeste et une finale saline.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-Lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-Lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune. “Après quelques années où les conditions météorologiques n’ont pas été des plus clémentes, voilà que Dame Nature nous offre enfin 2 beaux millésimes d’une qualité exceptionnelle. Les vins présentent un caractère friand, gourmand, fruité, complexe, et très élégant. Les équilibres acides sont bien structurés avec de belles textures de tanins. L’élégance et le charme des 2017 ont laissé place à la puissance des 2018. Notre travail a été récompensé par l’attribution du trophée des Majors du Tastevinage sur notre Savigny-Lès-Beaune 2016 ; coups de cœur du jury des 2 sessions des Tastevinages 2018. Une belle surprise, qui a magnifiquement bien clôturé notre campagne de vendanges.” Superbe Pernand-Vergelesses Les Belles Filles 2017, il est typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, très classique, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi. Vous aimerez également ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Serpentières 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. Le Bourgogne Blanc Combe d’Orange Monopole 2017, est caractéristique de son terroir, où s'entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d’une belle élégance en bouche. Savoureux Aloxe-Corton 2017, toujours très typé, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, il a une bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres, à déguster sur une côte de bœuf ou une poêlée de chevreau à l'ail. Et pour finir le Beaune Premier Cru Clos du Roi 2017, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche puissante, c’est un vin gras, complexe, très typé.

Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
Site personnel : www.domaine-girard.com

Domaine JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Le Domaine exporte aux USA, Chine et Angleterre. Pour Philippe Jomain, “la vendange 2018 a été très qualitative, les fermentations se sont très bien déroulées, le vin poursuit son évolution en barriques. En Puligny-Montrachet, les blancs 2017 sont des vins très avenants, bien équilibrés au joli fruité, joli bouquet. Les rouges 2017 ont une belle couleur. Ce sont des vins bien équilibrés, bien charpentés, d’une bonne souplesse, des vins très élégants avec une certaine aptitude au vieillissement.” On excite ses papilles avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs), très équilibré, gras en bouche, toujours racé. Joli Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2017, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistant. Leur Puligny-Montrachet 2017, a une jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, complexe, avec une belle intensité aromatique, harmonieux et distingué. 

Catherine, Philippe et Christophe Jomain
1, rue de l’Abrevoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.vins-jomain.com

Domaine Guy BOCARD


Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs. Voilà un très beau Meursault Charmes Premier Cru 2015, provenant d'un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, un vin suave, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de noix, d’abricot frais et de bruyère, c’est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, de belle garde. Excellent 2013, d’un très beau fondu en bouche, au nez intense où dominent le musc, la vanille et l’aubépine, tout en harmonie, de bouche persistante et subtile, très séduisant. Le 2012 se goûte parfaitement aujourd’hui, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et typé, que l’on peut déboucher, par exemple, sur une salade de perdreaux aux cèpes et aux chataignes ou un sandre au sabayon de céleri. Le 2011, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais, il est très plaisant par sa structure et sa persistance d’arômes au palais. Le Meursault Les Narvaux 2013, sol argilo-calcaire, exposition sud, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs, pain grillé), est très équilibré, gras en bouche, toujours racé comme cet autre Meursault Limozin 2013, au nez de narcisse, qui dégage une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, un vin vif, sur le fruit, tout en bouche.  Goûtez le Meursault Vieilles Vignes, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistance.


4, rue de Mazeray
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 26 06
Email : domaineguybocard@gmail.com

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu?avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole. Développement de la partie négoce.
Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d'épices au palais. 
Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2013, aux senteurs de cerise noire surmûrie et de poivre, de bouche chaleureuse, d?une longue finale, très typé. Le Pommard Premier Cru La Platière 2013, issu de sols caillouteux, puissant et distingué, aux notes de cerise confite et d?humus, est riche en arômes comme en structure, à prévoir sur des pigeons en cocotte aux pois gourmands ou une rognonnade de veau en jardinière.
Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d?épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité, tout en nuances comme ce Santenay Premier Cru La Comme 2013, de belle couleur grenat, au nez de fruits macérés et d?épices, de bouche riche et fondue à la fois.

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/closbellefond
www.closbellefond.com


Jean-Pierre DICONNE


Cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2011, très typé, est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche. Très beau 2010, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et structuré, un vin qui sent la violette, la framboise et la cerise, d?excellente garde. L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2011, avec ces connotations subtiles de griotte et d?humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois, à déboucher sur une cuisine relevée comme un navarin d?agneau, par exemple.
Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2011, avec des nuances de noisette et de chèvrefeuille, de belle robe, ferme et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, vraiment agréable comme cet Auxey-Duresses blanc Terres Folles 2011, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d?agrumes et d?acacia.  Remarquable Meursault Clos des Luchets 2011, dense, très parfumé, alliant finesse et charpente, d?une bonne souplesse et d?un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de rose, riche et distingué. Le Meursault Les Narvaux 2011, finement bouqueté (aubépine, rose), est de bouche subtile, persistante et également très parfumée (fruits frais jaunes, amande, pain grillé). Il y a aussi l?Auxey-Duresses blanc 2011, de robe or clair avec de discrets reflets verts, qui allie richesse aromatique et persistance, ample, avec des connotations de fleurs et de grillé.

Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Tél. : 03 80 21 25 60
Email : contact@domaine-diconne.fr


Gérard DOREAU


Vigneron de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, pour ce domaine de 6 ha, où les méthodes de culture et de vinification sont traditionnelles. Les vignes sont labourées, la fertilisation naturelle, les contours enherbés et les traitements raisonnés. Les vendanges se font manuellement. Les raisins triés, égrappés, cuvent une dizaine de jours. La fermentation se fait naturellement (sans levurage). L'élevage en fûts de chêne (10% de neufs) dure 12 à 15 mois.
Dans le guide avec ce beau Pommard rouge Les Vignots 2016, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), la bouche est dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé, un vin dense mais toute en élégance (19 €). Très agréable Monthélie rouge Premier Cru Champs Fulliot 2016, de bouche puissante, bien classique de son appellation, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits (18 €).
Goûtez encore le Monthélie rouge 2016, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, ample et solide, particulièrement abordable (13 €).

Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Tél. : 03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
www.domaine-doreau.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017

 



Domaine DENIS Père et Fils


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine des LAMBRAYS


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


BADER MIMEUR


AUVIGUE


Jean-Marie NAULIN


Domaine Antonin GUYON


Domaine Guy ROBIN


Domaine Jacques CARILLON


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Gérard DOREAU


Domaine René CACHEUX et Fils


Robert AMPEAU et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Pierre GELIN


Domaine DENUZILLER


Gérard TREMBLAY


Sylvain MOSNIER


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Albert JOLY


Domaine de la POULETTE


Frédéric ESMONIN


Clos BELLEFOND


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Guy BOCARD



CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU LAROQUE


CLOS SAINT-PIERRE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE COMTE PERALDI


CHÂTEAU FILLON


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales