Bourgogne Attitude

Edition du 25/10/2016
 

Philippe Leclerc

Exception

Philippe LECLERC

« Le vin est une vieille histoire de famille dans la famille Leclerc, puisque nous sommes viticulteurs de père en fils depuis cinq générations. J'ai appris beaucoup de ce que je sais, acquis beaucoup de mon savoir faire au contact de mon père. Et aujourd'hui c'est désormais à mon tour de transmettre cela à mes enfants. »


« La passion du vin, de la vigne, de ce métier ne vous vient pas par hasard. Lorsque vous êtes fils et petit fils de viticulteur, cette passion est une sorte d'héritage. Vous naissez sur un domaine, vous faites vos premiers pas dans les vignes, dans une cuverie au milieu des tuyaux et des pressoirs, entre les fûts... Vous découvrez le monde de la vigne et du vin en même temps que vous découvrez le monde. Mais le monde de la viticulture ne devient pas UN monde, cela devient VOTRE monde. Reprendre le domaine familial, c'est un petit peu ne jamais quitter ses premiers terrains de jeux. Je cultive des vignes sur Chambolle-Musigny et Gevrey-Chambertin, avec notamment quatre premiers crus de Gevrey-Chambertin. J'élève mes vins dans le but d'en faire des vins de caractère, des vins de garde, mais aussi des vins que l'on aura plaisir à boire dès leur plus jeune âge. Je veux que mes vins soient l'alliance de la puissance et la rondeur. Puissance aromatique et rondeur en bouche. J'aime me dire que des gens vont prendre du plaisir en dégustant ma production et qu'elle va accompagner tous types de repas, du plus élaboré au plus simple. Bien sûr mes vins accompagneront de grands plats, mais rien de tel qu'un mariage de vins et fromages ou bien vins et charcuteries pour passer un bon moment. C'est d'ailleurs dans cette optique là que je travaille en ce moment à l'aménagement d'un casse- croûte bourguignon au cœur de mes caves. Je veux offrir la possibilité de venir déguster un verre de vin avec un beau plateau de fromage ou de charcuterie en toute convivialité dans un cadre que j'espère unique et chaleureux. Je continuerai bien entendu d'accueillir mes clients au caveau toute l'année sans rendez vous comme c'est déjà le cas. Cette année je proposerai d'ailleurs quelques 2005 et 2006 de Chambolle-Musigny et Gevrey-Chambertin, mais également des 2007 et 2008 qui arrivent à maturité ainsi que les deux millésimes 2009 et 2010 que la nature nous a offerts sublimes avec entre autres le Gevrey-Chambertin 1er cru "Les Cazetiers" 2009 alliance de finesse et complexité, et le Gevrey-Chambertin 1er cru "La Combe aux Moines" 2010 mariage de puissance et d'élégance. Je proposerai également le petit dernier de ma production : le Gevrey-Chambertin 1er cru "Les Champonnets" dont le millésime 2010 est ma première cuvée et dont je suis particulièrement fier. Le petit dernier a beaucoup de caractère ! »

   

Philippe Leclerc


13, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone : 03 80 34 30 72
Télécopie : 03 80 34 17 39
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LOUIS LATOUR
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Henri REBOURSEAU (Ch)*)
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
COSTE-CAUMARTIN
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(VAUCHER)
(PARIZE (Givry)*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Marc JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Pour Philippe Jomain, “en 2015, les vins ont bénéficié de vendanges précoces, ce qui a donné des rouges colorés avec des degrés élevés, des vins superbes. Les blancs sont riches, aromatiques, souples, vraiment gourmands. Dans les 2 couleurs, des vins d'excellente qualité avec une belle maturité. Au Concours Général Agricole 2015 à Paris, nous avons reçu : une médaille d'Argent pour le Bourgogne blanc 2013, une médaille d'Or pour le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes, et une autre médaille d'Or pour le Puligny-Montrachet 2013 !” On le comprend aisément en débouchant ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2013, onctueux, de bouche florale et persistante, un vin avec des saveurs de pain grillé, de musc et d’abricot, idéal avec des ris de veau rôti en croute sauce Périgueux ou un ragoût de homard aux petits légumes. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2013, tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Le 2012 développe une belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse.   Il y a encore ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix.

Famille Jomain
11, rue du Monument
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : info@domaine-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com

Domaine Vincent BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable. Vincent Bachelet nous propose cette année le Millésime 2014. “Pour les blancs, on est sur un vin minéral avec une belle tension, gras, d’une belle couleur claire. Pour les rouges, c’est une belle année, sur le fruit grâce à un raisin bien mûr, avec une belle matière, facile à boire. Ma fille, Aurore me rejoint cette année sur la propriété, c’est donc en famille que nous allons continuer à travailler nos beaux terroirs et vous proposer de jolis vins.” Il faut avouer, en effet, que son Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2013 développe des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample. Le 2012, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, est suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution. Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2013, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin bien typé, que l’on peut associer aussi bien avec une tourte de mouton qu’avec un turbot braisé. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2013, une nouvelle fois très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très riche au nez. Le 2012 se goûte particulièrement bien, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, de robe dorée, d’une belle finale dominée par des senteurs de tilleul et de pêche jaune, à prévoir sur une sole au citron ou un feuilleté de blanc de turbot.  Savoureux Pommard Les Chanlins 2014, avec des tanins présents mais fins, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits macérés et les épices, où dominent, en bouche, des notes de groseille et de réglisse. Le Maranges Premier Cru La Fussières rouge, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé. Le Gevrey-Chambertin 2013 est coloré et trè bouqueté (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistant, comme ce Santenay Premier Cru Clos des Mouches rouge 2013, distingué, charnu, très parfumé, fin et persistant aux papilles, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, un vin classique, marqué par son territoire, aux nuances de fruits cuits et de sous-bois au palias, de charpente solide.


27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. “Un vin doit raconter sans détour son terroir et son millésime, explique Michel Prunier. Fidèle à cette idée, nous adaptons le travail de la vigne en fonction des besoins de chaque parcelle. Certaines sont labourées pour permettre une meilleure aération des sols et une meilleure absorbtion des eaux de pluie. D'autres sont enherbées pour maîtriser la vigueur de la plante et diminuer l'érosion. D'autres encore sont désherbées à cause de leurs pentes abruptes. La culture est raisonnée et les traitements chimiques limités. Nous nous efforçons de préserver l'environnement et de respecter les exigences d'une viticulture durable. Pour Michel Prunier, “le millésime 2015 a bénéficié d'une très belle maturité, aucune pourriture et un excellent équilibre entre sucre et acidité. Les rouges sont souples, ont des tanins ronds avec une belle concentration. Les blancs sont plus gras, beurrés, ils manquent un peu de vivacité, ce sont des vins tirant sur le fruit. Dans les 2 couleurs, il n'y avait rien eu d'aussi beau depuis les années 1959 et 1966 ! Nous avons reçu une médaille d'Argent à Mâcon et une médaille d'Or à Paris pour notre rouge Clos du Val Premier Cru 2012. Dans la vigne, c’est le renouvellement normal du vignoble, des vignes de 100 ans ont été enlevées et le vignoble se repose quelque temps avant de nouvelles plantations.” Superbe Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, au nez d’humus et d’épices, associant puissance et finesse, un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois. Le 2012 est un vin complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Remarquable 2010, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.  Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée, riche en couleur, classique, de belle matière. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté. Beau 2012, de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, de bonne bouche, à la fois dense et soyeux. Le 2011 est de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants.  On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2012, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, très typé comme le Chorey-lès-Beaune les Beaumonts rouge, sol calcaire marneux zone de plaine. Vignes âgées de 45 ans, élevage durant un an en fûts, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Goûtez aussi l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais, très bien équilibré comme le Meursault Les Clouds, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance.  Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande, de mousse crémeuse.


18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Télécopie :03 80 21 64 73
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainemichelprunieretfille.com

DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes durant 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant environ 18 mois pour toutes les appellations, pas de collage ni de filtration. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des senteurs mûres et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le 2008 est un vin de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, bien charnu, très typique, complexe, avec des saveurs intense. Beau Clos Vougeot Grand Cru 2010, de robe brillante, un vin subtil qui est de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel. de garde, bien sûr comme comme cet Echezeaux Grand Cru 2008, classique de ce grand millésime, un vin avec beaucoup de matière, avec des notes délicates de fruits rouges séchés et de réglisse, ample, de belle évolution. Exceptionnel Charmes-Chambertin Grand Cru 2008, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur. Le Clos Saint-Denis Grand Cru 2008, très parfumé, très riche et très élégant à la fois, complexe, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d’excellente garde. Le Morey-Saint-Denis 2010, aux notes d’humus et de pruneau, tout en velours, d’une très grande typicité, est un vin authentique comme on les aime, de robe brillante comme ce Chambolle-Musigny 2009, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample et très persistant en bouche.


5, rue Haute
21640 Flagey-Echezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : domaine.CLF@vinsdusiecle.com
Site : coquardloisonfleurot


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des MEIX


Un domaine de 10 ha, mené en agriculture conventionnelle.
Son Saint-Aubin Premier Cru rouge Les Murgers des Dents de Chien 2014, aux senteurs de sous-bois et de prune, est un vin de joli caractère, qui possède une solide structure, associant concentration et finesse. Le Saint-Aubin Premier Cru blanc Les Murgers des Dents de Chien 2014, où l’on trouve des notes de pomme et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle, savoureux.
Excellent Beaune Clos de la Fontaine blanc 2014, harmonieux, subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits mûrs et les fleurs fraîches, parfait sur des écrevisses comme sur une escalope de veau. 
Goûtez le Saint-Romain Combe Bazin blanc 2014, marqué par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches et raisin frais), bien sec, vivace et très plaisant, le Crémant de Bourgogne Eden Eclat d’argent 2014, de robe dorée, de jolie mousse, aux arômes de noisette et de miel, et le Crémant de Bourgogne Eden Perle de rosée 2014, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, alliant rondeur et vivacité.

Christophe Guillo
5, route de Bourguignon
21200 Combertault
Tél. : 03 80 26 67 05
Fax : 03 80 26 67 05
Email : guillo-c@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
“J’ai des Vins un peu capricieux, nous dit Marie-Ange Robin, et cela est dû aux vieilles vignes, je les laisse donc se bonifier à leur gré. En Juillet, 10 mois après les vendanges, lors des remontages, on peut vraiment apprécier la qualité. Déjà, quand on ouvre les fûts, la cave est embaumée par les arômes de fruits, de fleurs blanches (pivoine) et d’agrumes, la minéralité est bien présente.
Nos Vins sont issus de vieilles vignes, c’est ce qui leur donne cette grande qualité de Vins aboutis, très aromatiques et complexes, très typés de leur terroir. La régularité de nos Vins est liée au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes Vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.
En 2015, les Chablis Vieilles vignes 2012 sont en vente à la cave, puis nous commençons les Chablis Premier Cru 2013 comme le Montée de Tonnerre et Le Vaillons, encore trop jeunes mais tellement prometteurs, nous avons aussi le Montmains 2012, un vin vraiment très joli, médaille d’or au Féminalise et Tasteviné en 2014. Pour les Grands Crus, Valmur 2008 est extraordinaire, il est tellement linéaire, c’est un régal du début à la fin. Ce n’est qu’avec les années de bouteilles que nous nous rendons compte du qualitatif des vieilles vignes, nous devons être patients pour savourer les 2008 et les 2009. Je vous invite à ouvrir une bouteille de Valmur 2008 ou un Vaudésir 2009, ce n’est que du bonheur !"
Elle a raison et on s’en aperçoit vite en débouchant ce grandissime Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2009, au nez minéral dominé par les agrumes frais, intense en bouche, un vin savoureux et complexe, harmonieux au palais avec des notes d’amande et de tilleul très subtiles. Le 2008 est d’une grande minéralité, médaille d’Or à Berlin, au nez très iodé, embruns, puis après aération on perçoit de la rose fraîche et les épices, un grand vin, de belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Le 2007 est un vin racé, d’une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, opulent, de garde.
Sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2012, marqué par ses vieilles vignes, nerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample, complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse. Le 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d’une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul). 
Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le 2009, beau nez où se marient des notes boisées fines et une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité et de fraîcheur, un vin d'une grande finale solaire mûre avec des nuances de caramel. Le 2008, avec ce nez mûr, a des notes de noix fraîche. Après aération, se dévoilent des nuances de thé, de menthol et une dominante florale, de bouche intense, dégageant presque une impression sucrée de bonbon, d’acacia. 
Splendide 2007, où l’intensité se marie à la distinction, avec des nuances de fruits, de fleurs, de brioche, le tout avec des notes poivrees très fines, de garde. Exceptionnel 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d’une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé.
Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes 2012 est délicieux, encore très jeune, bien sûr, d’une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, parfait sur des crustacés. Très beau 2011, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux au palais avec des nuances de pomme, de musc et de miel. Le 2010 est tout en bouche, très parfumé, très fin, d’une belle amplitude au nez comme au palais, un vin minéral. Superbe 2009, dégage un nez beurré de noix, la bouche est plus fraîche que le nez avec une touche d’orange confite. Le 2008, d'une grande finesse, est un grand vin gras et onctueux, très typé, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, le silex et les fruits frais.
Le Chablis Grand Cru Les Clos 2009, issu de vignes de 44 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Un grand vin de bouche persistante, avec ces notes de lis, de coing et de rose, alliant fraîcheur et rondeur, équilibré, suave, de très belle évolution. Exceptionnel, le 2007 développe des notes d’abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche très équilibrée en acidité, mais dense, intense, savoureuse, d’une belle finesse, d’une grande finale. 
J’avoue un faible pour son Chablis Premier Cru Montmains 2013, issu d’un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. vignes de 30 à 45 ans d’âge. Vendanges manuelles. Décantation naturelle des Vins sans ajouts d’enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes... Le vin, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en harmonie et persistance au palais.
Le 2012 est tout aussi savoureux, “Un très grand millésime à Chablis, poursuit Marie-Ange Robin, petits rendements de raisins bien sucrés, belle acidités. En bouche, notes vanillées, raisins secs. En arrière plan, notes marneuses d’argile bleue renforçant l’impression boisée, l’ensemble est solaire. Bouche puissante avec une attaque saline, boisé fin et très élégant. Belle fraîcheur pulpeuse de groseille. Vin au très gros potentiel de garde (2020). Délicieux sur les poissons et les viandes blanches en sauce.”
Le Montée-de-Tonnerre 2014 est tout en nuances et vivacité. “Pour le millésime 2014, la météo a été moins compliquée, poursuit Marie-Ange Robin. Débourrement très précoce, printemps sec et plutôt chaud. En Juin, nous avons eu des températures élevées lors de la floraison ce qui a occasionné un peu de coulure. Juillet et Août ont été deux mois plutôt frais et pluvieux. Vu la date de floraison, la récolte était initialement prévue début Septembre, mais l'été maussade, a retardé l'évolution. Comme souvent, septembre est beau, sec, avec des vents du Nord. Ce vent du Nord qui permet une belle et lente maturation. Cela donne des Vins plus salivants, toniques, plus iodés, bref, plus sur la minéralité chablisienne que 2013, des Vins bien typés. On se rapproche des millésimes 2005 et 1990”.
On poursuit avec le Chablis Premier Cru Vaillons 2013, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2013, d’une belle onctuosité en bouche, est gras, d’une grande complexité aromatique, riche en arômes comme en charpente, aux notes de tilleul, de brioche et de musc.
Quant à son Chablis cuvée Marie-Ange 2014, aux nuances de petits fruits frais (coing, pêche), d’une belle onctuosité, d’un bel équilibre en finale, il est vraiment charmeur, à découvrir sur des langoustines flambées.

Marie-Ange Robin

Domaine Jacques CARILLON


“La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.”
Il y parvient avec ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2014, d’une grande finesse, aux arômes de tilleul et d’abricot frais, aux notes subtiles de rose et de pain grillé en bouche, finement épicé, subtil et suave à la fois. Le 2013, où s’entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, mêle structure et distinction, tout en harmonie. 
Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2014, très marqué par son terroir également, est une belle réussite, alliant finesse et structure, très charmeur, aux connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, très harmonieux. Beau 2013, au nez fleuri (aubépine, fleur d’acacia) et une pointe de minéralité, est un vin complexe, finement bouqueté, harmonieux au palais.
Goûtez aussi le Puligny-Montrachet 2014, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, un vin suave, d’une belle finale.

Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 01 30
Fax : 03 80 21 01 31
Email : carillon.jacques@free.fr
www.jacques-carillon.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015

 



Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Pierre GELIN


AUVIGUE


Domaine BERTHAUT


Domaine François BERTHEAU


Domaine SEGUIN-MANUEL


Gérard TREMBLAY


Domaine Vincent BACHELET


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine Guy ROBIN


Sylvain MOSNIER


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Roger LUQUET


Domaine Pierre MAREY et Fils


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Marc JOMAIN


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine DENUZILLER


Clos BELLEFOND



SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE BELLEVUE


HENRY NATTER


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU MONT-REDON


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales