Bourgogne Attitude

Edition du 28/01/2020
 

Domaine Gelin

Sommet

Domaine Pierre GELIN


Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété. Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! Fixin rouge 2015 : Belle robe grenat très intense. Nez très sucré ouvert sur des notes de fruits mûrs macérés, de pain d'épices et de tabac. Un boisé également épicé et particulièrement adapté apporte à l'ensemble une note fumée de grande classe. On retrouve cette impression de fruits macérés dans une très belle bouche, solaire, onctueuse, voire crémeuse. Côté texture, les tanins parfaitement fondus expriment des sensations pâtissières (pâte d'amande) et une impression amortie de tafetas et de velour. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2015 : belle robe grenat intense et brillante. Des notes fumées, épicées et un peu florales forment un bouquet complexe de grande classe. En filigrane, la cerise et le tabac ajoutent leurs senteurs habituelles pour conclure un nez des plus racés. Des notes kirschées légèrement acidulées dominent le palais. Une tension minérale de grande finesse s'appuie sur une sensation de végétal noble pour produir un vin croquant, assez fougueux, dont la finale se déploie sur les petits fruits rouges (cerise, kirsch encore). Pleine de force contenue, cette cuvée magnifiquement réussie en 2015 est taillée pour la garde. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2015: robe grenat, légère et brillante. Le tout premier nez est plutôt discret : fruits noirs mûrs (mûre, myrtille). Puis à l'aération, il s'ouvre pour laisser passer les notes boisées de l'élevage. Une petite touche sauvage et forestière de ronce et de sous-bois s'invite aussi dans le bouquet. Une bouche à la fois chaude, mûre et tendue attaque le palais par un acidulé rappelant la compote de questches. La texture racée, alliée aux tanins fins et soyeux, développe un toucher de bouche quasi sensuel. Sa bonne tenue et sa mise en place déjà parfaite donne la sensation d'un vin de grande inertie, où les années de garde n'useront que lentement une matière toute en retenue. Gevrey Chambertin Clos de Meixvelle 2015: robe grenat brillante. Le nez est ouvert, direct, mais aussi complexe - fruits compotés, tabac, épices - dont l'ordre s'inverse curieusement avec l'aération! Le boisé est encore bien présent sous forme de note chocolatée. La bouche est droite, racée, bien en place. Au milieu des fruits mûrs, la note réglisse est dominante. Un bel acidulé de fruits rouges, typique de Gevrey, met en avant les tanins. Beau potentiel de garde. Gevrey Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015 : belle robe rubis intense. Un premier nez épicé où le poivre domine. Puis après quelques secondes, c'est le tour du fruité très axé sur les petits fruits rouges acidulés type cranberrie, airelles. En bouche, la perception de l'acidulé est directe (cerise griotte, airelles). Mais la belle texture crémeuse forme avec un ensemble séveux, juteux et consistant, où le grain de tanin peut s'exprimer avec justesse. Son joli croquant de fruits allié à sa finale très juteuse sur le jus de cerise en fait un très bon Gevrey 1er cru accessible dès sa jeunesse. Chambertin Clos de Bèze 2015 : robe rubis très intense et brillante. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs.

   

Domaine Gelin

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24

Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Frédéric ESMONIN


Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le millésime 2018 me satisfait pleinement, nous dit Frédéric Esmonin, nous avons commencé les vendanges le 2 Septembre, la maturité était parfaite avec un bon équilibre sucre-acidité, il ne fallait pas attendre davantage et ceux qui ne l’ont pas fait ont eu des soucis. Avec les sucres résiduels, des degrés trop élevés : 14,5 -15°, et des volatils qui grimpaient. De ce fait, il y aura de gros écarts de qualité dont les consommateurs devront tenir compte. Je commercialise, actuellement, le millésime 2017, mis en bouteilles en fin d’année dernière.” On patiente avec ce splendide Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2015, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2014 mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits et de cannelle au palais, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction.  Le Chambertin Clos de Bèze 2010, est superbe, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde. Quant à son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, parfait aujourd’hui sur un magret de canard au poivre vert ou un bœuf miroton. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2014, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche, un régal avec un boeuf Bourguignon.


12, rue du Chêne
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :09 79 66 20 27
Email : fredesmonin@orange.fr

Domaine Pierre AMIOT et Fils


Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Le domaine pratique la lutte raisonnée, aucun traitement n'est fait de façon préventive, labours pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage est effectué au printemps pour maîtriser les rendements. Le fils de Jean Louis, Léon les a rejoints en 2018. “L’année 2018, nous précise Jean-Louis Amiot, est un tournant pour le Domaine Pierre Amiot. Associés depuis 1990, les deux frères, Jean-Louis et Didier accueillent cette année la 6e génération. En effet, mon fils, Léon, a choisi de rejoindre l’exploitation après 6 années d’études et de travaux en viticulture-œnologie sur la Bourgogne, l’Alsace et la Nouvelle-Zélande. Une transmission réussie nécessite plusieurs années, mais déjà Léon est heureux de partager sa passion avec son père et son oncle qui en retour l’accompagnent avec beaucoup de bienveillance. Cette nouvelle génération saura, nous l’espérons, continuer à donner le meilleur pour produire des vins élégants et généreux dans le respect du terroir.” Voilà un grand Morey-Saint-Denis Premier Cru Aux Charmes 2016, avec cette touche de fumé persistante, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, est d’une grande harmonie en bouche, savoureux, tout en finesse, de garde. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2016, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, marqué par la prune et les sous-bois, quant ce Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Blanchards 2016, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. Superbe Clos de la Roche Grand Cru, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. Goûtez également le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2016, d’une belle concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, de belle charpente, jolie robe, de bonne garde, naturellement.

Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 34 34 28
Email : contact@domainepierreamiot.fr
Site personnel : www.domainepierreamiot.fr

Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte. Sylvie Prévot-Joly nous raconte que “les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir ! On ne s’attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c’était très agréable sur tous les plans. Aujourd’hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.” Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2015, qui fleure bon son Chardonnay, issu d’une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts. Ce vin a dominante de fleurs fraîches et de tilleul, il est gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, très séduisant.  Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2015, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Goûtez également le Bourgogne Chardonnay 2015, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, il est rond en bouche, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en nuances.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 13 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge cuvée Les Ronces 2016, élevé en fûts de chêne pendant 12 mois, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, aux tanins présents et savoureux à la fois, est un vin de couleur grenat, riche et velouté. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge 2017, élevé à 80% en fûts de chêne, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, très réussi comme le Bourgogne rouge 2017, élevé en cuves Inox avec 10% de fûts de chêne, plus léger, fruité, tout en bouche, un vin dense et harmonieux. Goûtez le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2018, assemblage de Chardonnay et de Pinot blanc, 15% d’élevage en fûts de chêne, aux senteurs de noisette et de pomme mûre, tout en fruité et rondeur, à la fois charpenté et distingué, tout en délicatesse.


16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteur à Volnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban, la continuité est assurée.
Voilà un superbe Meursault 2017, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, il est ample et très long en bouche. Très agréable Saint-Romain blanc 2017, au nez puissant (acacia, fougère, poire), d?un très bon équilibre, il a une bouche ample, aux notes de pêche et de noisette, de belle robe, ferme et suave, d?une jolie finesse. A goûter aussi le Bourgogne Hautes-côtes-de-Beaune rouge 2017, d?un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, il dégage des notes de violette au palais.
Une résusite, ce Meursault Charmes Premier Cru 2017, bien marqué par son terroir, d?une grande finesse en bouche, aux arômes de coing et de pêche, avec de subtiles notes de fruits secs et de miel, un grand vin charpenté, d?une belle finale, de garde.
Nous avons encore particulièrement apprécié le Beaune Boucherottes Premier Cru 2017, qui mêle structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, et ce remarquable Volnay Caillerets Premier Cru 2017, savoureux, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), typé, aux tanins soyeux et riches, d?excellente garde.
Nous continuons cette dégustation avec ce Volnay Clos des Champans Premier Cru 2008, un vin typé et solide, parfumé et charpenté en bouche, tout en harmonie avec des nuances de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très charmeur. Superbe Pommard Poutures Premier Cru 2016, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde.

Philippe Delagrange
10, rue du 11 Novembre
21190 Meursault
Tél. : 03 80 21 22 72
Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
www.domaine-bernarddelagrange.com


Domaine de PISSE-LOUP


Une exploitation familiale de 13 ha créée en 1985.
Séduisant Chablis 2015, de bouche très subtile avec des nuances de fruits frais, tout en vivacité, à découvrir sur des escargots de Bourgogne ou une viennoise de cabillaud (9 €).
Le Chablis Antoine 2015, où s?entremêlent des notes de pêche et de bruyère, est harmonieux, d?un bel or pâle brillant, classique, d?une belle fraîcheur persistante (9,50 €). Joli Petit Chablis 2015, avec ces arômes de pommes reinette et d?amande fraîche, très abordable (8 €).

Romuald Hugot
30, route Nationale
89800 Beines
Tél. : 03 80 97 04 67 et 06 85 02 44 66
Email : domaine.pisseloup@free.fr


Domaine SEGUIN-MANUEL


?Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte de Beaune, nous raconte Thibault Marion, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte de Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. Au même titre que les autres terres du domaine, cette nouvelle parcelle produit un vin biologique.?
Remarquable Vosne-Romanée Aux Communes 2013, qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et d?humus, bien charnu, parfait avec une daube de bœuf ou un canard aux navets. Le Chassagne-Montrachet Vieilles Vignes 2014 dévoile un nez de fruits mûrs et d?humus, est un vin aux tanins mûrs et puissants à la fois, de bouche dense, très aromatique. Excellent Pommard rouge Petits Epenots 2014, tout en bouche, bien parfumé (griotte, cannelle), aux tanins très équilibrés, à la fois puissant et souple, d?une belle finale poivrée.
Goûtez le Beaune Premier Cru Cent Vignes 2014, de couleur cerise soutenu, aux arômes de fruits cuits, de sous-bois et d?épices, bien équilibré, et le Rully Vieilles Vignes 2014, qui sent bon les fruits rouges et l?humus, classique. Il y a aussi le Mercurey Vieilles Vignes 2014, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, qui allie finesse et structure, et ce Savigny-lès-Beaune Godeaux 2014, avec ces notes de mûre et de pruneau, un vin riche en couleur, charpenté et long au palais.

Thibaut Marion
2, rue de L'Arquebuse
21200 Beaune
Tél. : 03 80 21 50 42
Email : contact@seguin-manuel.com
www.seguin-manuel.com



> Les précédentes éditions

Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018

 



Domaine SEGUIN-MANUEL


AUVIGUE


Domaine Guy ROBIN


Domaine Pierre GELIN


Sylvain MOSNIER


Clos BELLEFOND


Gérard DOREAU


Robert AMPEAU et Fils


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Pierre BOURÉE Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Frédéric ESMONIN


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine JOMAIN


Domaine François BERTHEAU


Domaine de la POULETTE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Jacques CARILLON


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine DENIS Père et Fils


Jean-Marie NAULIN


Domaine Albert JOLY


BADER MIMEUR


Domaine du CHARDONNAY


Domaine DENUZILLER


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Guy BOCARD


Domaine Jean CHARTRON


Gérard TREMBLAY



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE ALARY


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GOURON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales